VOTRE PERMIS EN 12 POINTS : 1- Les différentes formules 2- L'inscription et les pièces à fournir 3- Les cours théoriques 4- Les tests de code 5- L'examen de code 6- Les leçons de conduite 7- L'examen blanc 8- Les vérifications intérieures et extérieures 9- L'examen pratique 10- Les permis provisoires et définitifs 11- La période probatoire 12- Les post-formations possibles 1- Les différentes formules Trois solutions s'offrent à vous pour accéder au précieux sésame, la formule dite classique, la conduite accompagnée ou la conduite supervisée. 2- L'inscription et les pièces à fournir L'inscription s'effectue à l'auto école, un dossier constitué d'un imprimé cerfa et des pièces à fournir est rempli puis transmis en préfecture qui le valide, c'est la date de validation en préfecture qui sert de base au différents délais légaux de présentations aux examens. 3- Les cours théoriques Neuf cours théoriques regroupent les notions de conduite et de sécurité indispensables à connaître comme l'exige le Plan National de Formation. Ces cours sont dispensés par un moniteur par session d'environ une heure suivant un programme affiché à l'auto école, ou en cas d'impossibilité de l'élève d'être présent à ces moments, dispensé par un DVD. Les différents thèmes sont les suivants : Signalisation - Règle de circulation - Priorités - Ville - Route - Autoroute - Arrêt et stationnement - Vitesse - Véhicule - Conducteur - Conduite, - Alcool - Drogue - Médicaments - Fatigue et Accidents - Assurances. 4- Les tests de code Les tests de code sont effectués à l'auto école ou chez soi sur internet si vous avez opté pour une formule "pass internet". Il s'agit comme à l'examen, de répondre à 40 questions prises de façon aléatoire dans une banque de 2400 questions qui seront ensuite corrigées par un moniteur ou de façon automatisée par le logiciel. Les réponses sont enregistrées sur un boitier radio-piloté (comme à l'examen), ce qui permet un suivi ciblé de chaque élève. Après plusieurs tests (à l'auto école uniquement) où moins de 5 fautes sont enregistrées, l'élève peut prétendre être présenté à l'examen de code. 5- L'examen de code Une convocation est donnée à l'élève par l'auto école quand celui ci est prêt. L'examen de code se déroule dans une salle dédiée à cet effet à une adresse mentionnée sur la convocation. L'élève doit se présenter à l'heure indiquée sur sa convocation avec sa carte d'identité, passeport ou titre de séjour. Une fois, la validité de son dossier et son identité vérifiés par l'inspecteur, celui ci lui remet un boitier de contrôle et lui attribue une place où s'asseoir. Il faut répondre aux 40 questions et faire moins de 5 fautes pour que l'examen soit validé. L'inspecteur le consigne alors sur le dossier, la réussite à l'examen théorique est obligatoire pour pouvoir prétendre se présenter à l'examen pratique et sa validité est de 3 ans ou de 5 présentations à l'examen pratique. 6- Les leçons de conduite La première prise en main du véhicule s'effectue lors de la leçon d'évaluation : une série de questions et différents exercices pratiques permettent au moniteur de situer le niveau de base de l'élève et de lui proposer un volume de formation. La formation se déroule ensuite en 4 étapes où progressivement, une fois la gestion mécanique du véhicule assimilée, l'élève apprendra à gérer son déplacement dans toutes les situations de conduite possibles sans se mettre en danger ni mettre en danger les autres utilisateurs de la route. Il devra apprendre aussi à manoeuvrer son véhicule de manière fiable et en toute sécurité. La vitesse de progression est souvent très différente en fonction des personnes, certains objectifs sont très vite assimilées alors que d'autres sont plus long à valider. 7- L'examen blanc L'examen blanc se déroule durant une heure de leçon : le moniteur va expliquer précisement à l'élève le déroulement de l'examen pratique et va ensuite lui faire simuler. C'est le bilan de ce test qui permet de valider ou non la présentation de l'élève à l'examen pratique. 8- Les vérifications intérieures et extérieures Au cours de l'examen, dans la continuité des manoeuvres que devra effectuer l'élève, l'inspecteur va lui demander d'effectuer des vérifications sur le véhicule. L'inspecteur dispose d'une banque de 100 questions de vérifications à l'intérieur du véhicule et de 100 à l'extérieur. Ce sont les 2 derniers chiffres du compteur kilométrique au moment de l'interrogation qui détermine le numéro des questions posées. L'élève devra effectuer correctement les vérifications demandées et répondre précisément à une question de sécurité pour obtenir le nombre de points maximum (1 point par réponse correcte). 9- L'examen pratique L'élève devra se présenter à l'heure inscrite sur sa convocation sur le centre d'examen. Le moniteur présent à l'arrière du véhicule l'invite à monter au volant de celui ci avec sa carte d'idendité, passeport ou titre de séjour et son livret d'apprentissage si celui a été fait dans le cadre de la conduite accompagnée. Cette épreuve, d'une durée totale de 35 minutes, comprend : la vérification des documents d'examen, l'accueil du candidat, la vérification de son identité et, s'il a suivi une formation selon la formule de l'apprentissage anticipée de la conduite, de son livret d'apprentissage, son installation au poste de conduite, la présentation de l'épreuve par l'inspecteur et la réalisation d'un test de la vue, la phase de conduite effective d'une durée minimale de 25 minutes avec : la vérification d'un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule, la réalisation de deux manœuvres différentes, dont une obligatoirement en marche arrière, Une phase de conduite autonome sera demandé, l'élève devra suivre une direction ou rejoindre un point donnée. l'établissement du certificat d'examen du permis de conduire. L'inspecteur va évaluer : Le respect des dispositions du code de la route, Sa connaissance du véhicule et la capacité à déceler les défauts techniques les plus importants, Sa maîtrise des commandes et de la manipulation du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses, Sa capacité à assurer sa propre sécurité et celles des autres usagers sur tout type de route, à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation, Son degré d'autonomie dans la réalisation d'un trajet, Sa capacité à conduire dans le respect de l'environnement et à adopter un comportement courtois et prévenant envers les autres usagers, en particulier les plus vulnérables. L'inspecteur notera de 1 à 3 sur une grille pré-établie les différentes actions et décisions de l'élève, celui devra obtenir au minimum 20 points sur 30 pour réussir son examen. 2 points de "bonus" peuvent être obtenus si on adopte une conduite économique et si on fait preuve de courtoisie au volant. A l'issue de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne communique pas oralement le résultat au candidat, mais lui adresse par courrier : 10- Les permis provisoires et définitifs En cas de réussite, un certificat d'examen du permis de conduire (attestation provisoire) est établi par l'inspecteur. Ce certificat d'examen est valable 2 mois, il est à présenter en cas de contrôle avec une pièce d'identité. Attention, il ne permet pas de conduire à l'étranger. Le permis définitif vous est envoyé par la poste dans les deux mois suivant l'obtention. 11- La période probatoire La période probatoire s'applique aux conducteurs qui obtiennent leur permis de conduire pour la première fois mais aussi pour les conducteurs qui ont vu leur permis annulé par un jugement et pour les conducteurs ayant eu leur permis invalidé par la perte totale de leurs points. La période permis probatoire dure trois ans pour un permis traditionnel ou deux ans dans le cadre de la conduite accompagnée. Les limitations de vitesse à respecter pendant cette période sont : 110 km/h sur les sections d'autoroute où la limite normale est fixée à 130 km/h, 100 km/h sur les sections d'autoroute ainsi que les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central, limitées à 110 km/h, 80 km/h sur les autres routes. 50 km/h en agglomération. Ces limitations restent identiques par temps de pluie. Un "A" doit être apposé à l'arrière du véhicule. Le conducteur dispose de 6 points la 1ère année, s'il n'effectue pas d'infraction, son capital passe à 8 à la 1ère date anniversaire de l'obtention de son permis (9 pour l'AAC), puis 10 à la 2ème (12 pour l'AAC) et enfin 12 à la 3ème. En cas d'infraction, le nombre de points correspondant est retiré et le solde restant demeurera le même pendant une durée de 3 ans. En cas de perte de 3 points et plus, le titulaire d'un permis probatoire doit obligatoirement suivre un stage de récupération de points du permis de conduire dans un centre agréé. Il dispose de 4 mois à compter de la date de réception du courrier recommandé pour effectuer ce stage. A l'issue de ce stage, il récupère 4 points dans la limite des 6 attribués à son permis de conduire. Le stage de récupération de points du permis de conduire se substitue à l'amende. Il vous suffit dans un premier temps de régler l'amende, de vous inscrire à un stage de récupération de points et de régler ce stage, puis sur présentation de votre attestation de stage remis par le centre agréé, de se faire rembourser l'amende initialement réglée auprès du trésor public. Si vous perdez les 6 points pendant la période probatoire, le permis de conduire sera annulé. Il vous faudra alors attendre 6 mois avant de repasser votre permis. Dans ce cas, vous serez obligé de repasser les épreuves de code et de conduite. Attention, certaines infractions peuvent vous faire perdre 6 points en une seule fois. Dans le cas d'un permis probatoire, ce type d'infraction entraînera l'invalidation de votre permis de conduire. 12- Les post-formations possibles Il est possible de continuer sa formation après l'obtention du permis de conduire, par le biais de stage où sont travaillées de façon plus approfondies les différentes situations d'urgence, la conduite économique, ...
La conduite accompagnée Le permis B Le pass internet Localisation Votre permis en 12 points Les pièces à fournir Accueil La conduite supervisée DESTINATION PERMISDestination Permis Destination Sécurité 5, rue des Moineaux 71200 LE CREUSOT 03.85.79.96.58 Agrément : E11 071 06990 Siret : 48200185600020 NAF : 8553 Z informations légales et réglementaires